UNE SI JOLIE HISTOIRE

 

La pension propose à ses hôtes de participer à une expérience unique : jouer la comédie dans une courte pièce de théâtre. C’est donc un concept de vacances original que viennent découvrir les clients de l’Auberge Dorchelet située à l’orée du bois des Trois Crânes à quelques lieues du charmant village de Lumigon-sous-Escarpes non loin de la frontière suisse. Cette formule et le cadre champêtre qui lui sert d’écrin, garantissent calme et dépaysement total aux citadins surmenés qui n’aspirent qu’à s’évader de leur quotidien.

 

A leur arrivée, les clients de l’Auberge reçoivent deux scripts de pièces : une comédie et un drame. Ils auront à interpréter un rôle dans chacune d’elles. Mais ils ne rencontreront leurs partenaires qu’à l’occasion de leur séjour d’une semaine qui sera consacré aux répétitions. Le dernier jour sera pour eux, le Grand Jour, l’apothéose, le jour des représentations devant les autres pensionnaires de l’auberge. Des prix seront remis à l’issue de cette mémorable soirée suivant les votes des apprentis acteurs…

 

 

LE BOIS DES TROIS CRANES

Le bois des Trois Crânes ! Quel étrange nom ! Un nom inévitablement lié à une légende. Une de ces histoires qui fait partie des traditions locales et que les autochtones se transmettent de générations en générations en les racontant au coin du feu, durant les longues soirées d’hiver…

 

Mais cette légende-ci doit faire frémir, vous faire dresser les cheveux sur la tête. Elle doit relater une histoire particulièrement horrible, elle doit nous entraîner dans un univers sombre, peuplé de monstres sanguinaires. Les courageux promeneurs doivent se sentir bien seul dans ce bois obscur où l’on imagine que le profond silence est entrecoupé de bruits étranges, de sinistres craquements,…de cris à vous glacer le sang !

 

Comment se termine l’histoire ? Mal, certainement ! Il ne pourrait en être autrement ! C’est sans doute pour cela que les habitants du petit patelin rechignent à raconter cette légende aux touristes de passage. De peur de les faire fuir !

 

Mais peut-être, est-ce simplement que, les années passant, de moins en moins de gens la connaissent, cette légende !

 

Mais au fait, est-ce réellement une légende ? Et si c’était une histoire réelle ! Des événements qui se seraient déroulés il y a bien des années…Une tragédie que l’on préférerait oublier…Mais peut-être, est-il impossible d’oublier ! Car « ils » hanteraient les lieux. Certaines rumeurs rapportent qu’on les aurait vu errer dans leur bois…

 

Sans doute n’apprécient-« ils » pas le voisinage de cette auberge qui trouble leur repos. Et s’ « ils » investissaient les lieux pour faire taire à tout jamais les pensionnaires importuns ?

 

Ne dit-on pas que certains endroits sont marqués par le malheur ? Ne dit-on pas que l’histoire aime à se répéter ? Ne dit-on pas que les tragédies ont tendance à se reproduire selon certains cycles infernaux, de façon inéluctable ?

Mais quelle est cette histoire ? Qui pourrait, qui serait prêt à vous la raconter ? Il existe une personne dans une auberge à Lumignon-sous-Escarpesqui vous la raconterait volontiers ! Pour la connaître, seriez-vous assez téméraire pour vous y rendre et oser dormir dans cette auberge, l'Auberge Dorchelet ?

 

*****

 

Voici les diverses informations pour la murder party "L'Auberge Dorchelet"

 

Ou ? : Un gite dans la région de Gerpinnes (Banlieue verte de Charleroi)


Quand ? : Du Samedi 27 Septembre (18h) au Dimanche 28 Septembre (vers midi) 2008

 

Combien ? : 40€ pour le repas du soir, les boissons et le logement sur place

 

Comment s'inscrire ? : Envoyez un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le nombre de place est limité à 15 personnes. Dans le cas ou, il n'y aurait plus de places disponibles, une liste d'attente serait ouverte.